Le parti du travail humainTel. 01 76 69 14 50

26 septembre - Le Parti socialiste progressiste d’Ukraine (PSPU) menacé d’interdiction Lire 23 septembre - Pour un nouveau Bretton Woods contre la guerre et la vie chère Lire 23 septembre - Conférence du 17/09/2022 pour un Nouveau Bretton Woods contre la guerre et la vie chère Lire
Accueil Nouvelles du monde
Mobilisation

30 000 € pour continuer les législatives 2022 !

30 000 €, c’est ce qu’il nous faut pour continuer nos campagnes aux législatives !

30000€ - On compte sur vous !
30000€ - On compte sur vous !

Nous comptons bien faire entendre notre voix aux législatives des 12 et 19 juin, dans le cadre d’une coopération avec d’autres mouvements politiques dont le combat est proche du nôtre.

Plusieurs de nos candidats citoyens avec Solidarité & Progrès sont déjà sur le terrain et prévoient dans les semaines qui viennent plusieurs déploiements et réunions que ce soit à Bordeaux, en Vendée, à Poussan (34), dans le Tarn-et-Garonne, et à Orsay (91), même jusqu’à Mayotte (voir la liste de nos candidats).

Virginie Fouquet, candidate en Vendée
Crédit : S&P

D’autres candidatures se préparent et il nous faudra les moyens nécessaires pour les épauler dans leur campagne : déplacements, impression de la propagande officielle, réunions et tout ce qui assurera de manière générale leur visibilité auprès des électeurs.

Comme c’est souvent le cas pour ce genre d’élection, une grosse partie des dépenses sont assurées par le parti lui-même. Or, nos moyens ne viennent pas de prêts bancaires et nos candidats sont, comme la plupart d’entre nous, des citoyens qui ne roulent pas spécialement sur l’or.
 
 

Benoît Jamonneau, candidat en Vendée
Crédit : S&P

Mais leur volonté de changer la règle du jeu fait qu’ils sont plus que légitimes à devenir députés et ainsi se donner le pouvoir de pousser les solutions essentielles à la sortie de crise.

C’est pourquoi nous avons besoin de votre participation.

17 € après déduction fiscale
34 € après déduction fiscale
100 € après déduction fiscale
X € après déduction fiscale


Par chèque

Vous pouvez également contribuer par virement, voici notre RIB :
Bénéficiaire : Association de financement de Solidarité et Progrès (AFISEP)
Domiciliation bancaire : CAISSE DE CRÉDIT MUTUEL PARIS MAGENTA-GARE DE L’EST
IBAN : FR76 1027 8060 7600 0205 6840 194
BIC : CMCIFR2A

Votre don vous donnera droit à une déduction au deux tiers sur vos impôts de l’année prochaine. Si, bien évidemment, vous payez des impôts. (voir mentions légales ci-dessous)

Mentions légales

SOLIDARITÉ ET PROGRÈS, PARTI POLITIQUE, ASSOCIATION SELON LA LOI 1901, DÉCLARÉE À LA PRÉFECTURE DE POLICE LE 29 FÉVRIER 1996, PARUTION AU J.O. DU 27 MARS 1996, N° 1777.

Solidarité & progrès ne peut accepter de dons que par l’intermédiaire de son association de financement, l’Association de financement de Solidarité & Progrès (AFISEP), déclarée en Préfecture le 14 mars 2018 sous le numéro W922012362, parution au JO du 17 mars 2018.
Vous recevrez un reçu fiscal qui vous permettra de déduire de vos impôts 66% de la somme versée (dans la limite de 20% du revenu imposable).

Selon la loi du 11 mars 1988 modifiée, seules les personnes physiques sont autorisées à faire des dons à un parti politique, dans la limite de 7 500 euros par personne et par an. Tout don de personne morale est donc interdit. Solidarité et Progrès ne peut accepter de dons que par l’intermédiaire de son association de financement, l’Association de financement de Solidarité & Progrès (AFISEP), déclarée en Préfecture le 14 mars 2018 sous le numéro W922012362, parution au JO du 17 mars 2018.

Loi n° 88-227 du 11 mars 1988 relative à la transparence financière de la vie politique.

Article 11-4
Premier alinéa
Une personne physique peut verser un don à un parti ou groupement politique si elle est de nationalité française ou si elle réside en France. Les dons consentis et les cotisations versées en qualité d’adhérent d’un ou de plusieurs partis ou groupements politiques par une personne physique dûment identifiée à une ou plusieurs associations agréées en qualité d’association de financement ou à un ou plusieurs mandataires financiers d’un ou de plusieurs partis ou groupements politiques ne peuvent annuellement excéder 7 500 euros.

Troisième alinéa
Les personnes morales à l’exception des partis ou groupements politiques ne peuvent contribuer au financement des partis ou groupements politiques, ni en consentant des dons, sous quelque forme que ce soit, à leurs associations de financement ou à leurs mandataires financiers, ni en leur fournissant des biens, services ou autres avantages directs ou indirects à des prix inférieurs à ceux qui sont habituellement pratiqués. Les personnes morales, à l’exception des partis et groupements politiques ainsi que des établissements de crédit et sociétés de financement ayant leur siège social dans un Etat membre de l’Union européenne ou partie à l’accord sur l’Espace économique européen, ne peuvent ni consentir des prêts aux partis et groupements politiques ni apporter leur garantie aux prêts octroyés aux partis et groupements politiques.

Article 11-5
- Les personnes qui ont versé un don ou consenti un prêt à un ou plusieurs partis ou groupements politiques en violation des articles 11-3-1 et 11-4 sont punies de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 € d’amende.

Vous souhaitez aider ? Adhérer, faire un virement mensuel, participer à un stand militant ? Prenez contact avec nous.

Législatives 2022 : nos candidats, nos campagnes
13 avril
Actions
Législatives 2022 : nos candidats, nos campagnes

Don rapide