Le parti du travail humainTel. 01 76 69 14 50

20 mai - Odile Mojon interviewée par lepetitjournal.com Lire 20 mai - Sébastien Périmony interviewé par lepetitjournal.com Lire 18 mai - Visioconférence de l’Institut Schiller, le 26 mai à 17 heures Lire
AccueilNouvelle Solidarité
Nouvelle Solidarité N°03/2022

Législatives 2022 : paroles de candidats S&P

C'est fou à quel point un « petit journal  » mensuel comme Nouvelle Solidarité, sur huit pages, sans publicité et entièrement fabriqué par des militants, peut être intéressant !

L'accès à Nouvelle Solidarité en ligne est réservé aux abonnés.
Je ne suis pas abonné : Je m'abonne
-->

NOUVEAU ! La consultation de ce numéro en ligne vous donne accès à une version audio des articles, enregistrée par nos militants.

• S&P sur le terrain (p. 2)

• ÉDITORIAL de Jacques Cheminade : Recomposition citoyenne (p. 3)

• FOCUS : LEGISLATIVES

  • Des députés Solidarité & Progrès à l’Assemblée nationale ! Parce qu’Emmanuel Macron risque fort de poursuivre la politique de saccage social, il faut des députés qui aient le courage de s’y opposer. C’est pourquoi, avec République Souveraine et d’autres formations politiques, S&P s’engage sous l’égide de « La raison du peuple », pour défendre la souveraineté de la France face au monde de la finance. Présentation de la charte du candidat de « La raison du peuple ». (p. 4)
  • Déclaration de Jacques Cheminade, président de S&P. « Cette campagne présidentielle est passée complètement à côté des préoccupations des Français et des enjeux du monde. Nos classes dirigeantes ne sont pas animées par l’intérêt général car elles se croient seules détentrices de la légitimité d’un pouvoir qu’elles ont capturé par effraction, par usage ou, au sein du régime des partis, par héritage familial ou administratif (...) » (p. 5)
  • Faites connaissance avec nos candidats ! Nous avons posé quelques questions aux candidats qui représenteront aux législatives les couleurs de S&P et celles de « La raison du peuple », la plate-forme commune que nous avons créée avec République souveraine, le parti de Georges Kuzmanovic. Voici les réponses de six d’entre eux.
    par Johanna Clerc et Sébastien Périmony Militants S&P. (p. 6 à 9)

• MONDE : CONFERENCE DE L’INSTITUT SCHILLER

  • L’importance du modèle westphalien. Sur le thème « Construire une nouvelle architecture internationale de sécurité et de développement pour toutes les nations », la conférence de l’Institut Schiller du 9 avril a montré de façon éclatante quel type de coopération pourrait permettre d’écarter la menace de guerre qui pèse sur l’humanité. Bref résumé de la conférence.
    par Christine Bierre. (p. 10)
  • Anatoly Antonov : « Nous avons proposé une initiative pacifique ». Alors que les médias occidentaux mettent toute leur énergie à diaboliser la Russie, l’Institut Schiller a demandé à l’ambassadeur de Russie à Washington, Anatoly Antonov de clarifier la position de son pays. Extraits de l’intervention de l’ambassadeur russe.
    par Christine Bierre. (p. 10 et 11)
  • Pour une sécurité commune et coopérative. Extraits de l’intervention de Chen Xiaohan, secrétaire générale adjointe de la CPAPD (Association du peuple chinois pour la paix et le désarmement).
    par Christine Bierre. (p. 11)
  • Le plan LaRouche de paix avec la Russie. Dans la dernière session de la Conférence, Helga Zepp-LaRouche, présidente de l’Institut Schiller a répondu longuement à une question concernant l’Initiative de défense stratégique (IDS), cette stratégie proposée par Lyndon LaRouche et adoptée par le président Reagan en 1983. (p. 12 et 13)

• FRANCE : ENTRETIEN

  • La Science, puissant vecteur de rapprochement entre peuples. La coopération scientifique entre la France et la Chine dans le domaine du nucléaire civil est très ancienne. Le chercheur physicien Alain Bécoulet, directeur du domaine « ingénierie » d’ITER y participe depuis trente ans. Dans cet entretien, il revient sur cette longue coopération franco-chinoise et ce en quoi la fusion nucléaire pourrait répondre aux défis en matière d’énergie qui se posent aujourd’hui à nos gouvernements.
    propos recueillis par Karel Vereycken. (p. 14 et 15)

• MOBILISATION : ESPECE

  • Non à la privatisation du CNES ! Après l’affaire McKinsey, voilà qu’une grève générale, menée par les syndicats du Centre national d’études spatiales (CNES) le 14 avril à Toulouse, est venue nous révéler qu’Emmanuel Macron était en train de mettre en œuvre le même logiciel pour entamer la privatisation de cette auguste institution à l’origine de notre aventure spatiale !
    par Christine Bierre. (p. 16)

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

Don rapide

Abonnement
Site payant + journal
85€ pour un an
45€ pour 6 mois
25€ pour 3 mois
Je m'abonne
Nous sollicitons votre contribution parce que

Notre indépendance en dépend. Cependant, au-delà d’une simple lecture, c’est vos actions militantes à nos cotés qui nous intéressent ! Pour cela, appelez-nous au plus vite 01 76 69 14 50 pour être mis en contact avec d’autres lecteurs dans votre région. Enfin, après lecture et mûre réflexion, adhérez au plus vite à S&P !

Prêt à agir ?
Devenez adhérent S&P et militez pour des idées !
J'adhère

Devenir adhérent ne donne pas accès de manière automatique aux articles à accès restreint.