Le parti du travail humainTel. 01 76 69 14 50

20 mai - Odile Mojon interviewée par lepetitjournal.com Lire 20 mai - Sébastien Périmony interviewé par lepetitjournal.com Lire 18 mai - Visioconférence de l’Institut Schiller, le 26 mai à 17 heures Lire

Parce que le président actuel va continuer à mener une politique de saccage social dans les 5 années qui viennent, il faut des députés qui aient le courage de s’opposer à sa politique. Ce que nous n’avons pas réussi dans les présidentielles, nous devons le réussir dans les élections législatives.

C’est pourquoi Solidarité et Progrès, avec République Souveraine et d’autres formations politiques, s’engage sous une bannière commune intitulée La Raison du Peuple pour défendre la souveraineté de la France face au monde de la finance. Pour reprendre le contrôle de notre argent, de nos hôpitaux et de nos services publics. Pour défendre nos aînés et nos jeunes, nos industries et nos agriculteurs. Avec De Gaulle et avec Jaurès, s’inspirant du meilleur du passé, et pour une politique orientée vers les générations futures, la coopération plutôt que la compétition, le partage plutôt que le pillage, la fraternité plutôt que le chacun pour soi.

Rejoignez-nous, devenez candidat à votre tour !

La charte du candidat

En étant candidat sous l’égide de « La raison du peuple », je souscris aux principes fondamentaux suivants et m’engage à les respecter si je suis élu aux prochaines élections législatives.

I. Les principes de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, du Préambule de la Constitution de 1946, de la Charte de l’environnement et du titre premier de la Constitution de 1958 sont les fondements de notre engagement politique. Ils doivent dès lors l’emporter sur toutes les autres normes, et en particulier sur les traités internationaux. La République est indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle est le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.

Cliquez ici pour lire la suite de la charte...

Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits et la France n’est la France que si elle est pleinement souveraine et réellement démocratique. La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum.

II. Notre but est de bâtir une France souveraine autour d’un État fort, capable de défendre l’indépendance politique et économique de la Nation et de rendre à la France sa grandeur et sa mission universelle. Son lien doit être renoué avec les citoyens et son organisation administrative doit être nationale, départementale et communale. Cette force et cette indépendance doivent nous permettre de jouer un rôle exemplaire de médiateur, de catalyseur et d’inspirateur pour faire naître un nouvel ordre économique international fondé sur la paix par le développement mutuel et la sécurité collective.

III. Pour cela, il faut sortir la France du commandement intégré de l’OTAN et recouvrer nos marges de manœuvre budgétaire, monétaire, industrielle et géostratégique face au carcan d’une Union européenne, servant principalement les intérêts de l’oligarchie financière. Ultimement, l’Union européenne devra être remplacée par une Europe de la coopération entre États souverains.

IV. Fidèles à la conception républicaine de la Nation et à la laïcité, nous lutterons contre toutes les formes de racisme ou d’antisémitisme, contre le communautarisme et contre tous ceux qui tentent de diviser la Nation républicaine.

V. Construire une France forte et indépendante n’est pas une fin en soi, mais un moyen pour relever les défis du changement climatique et de la désagrégation de la société causée par les inégalités et l’appauvrissement des Français.

À cette fin, nous, les candidats de « La raison du peuple », nous engageons devant les citoyens à défendre les points suivants à l’Assemblée nationale :

  • Conduire un audit de la dette et en récuser une partie lorsque les intérêts supérieurs de la Nation l’exigeront.
  • Rétablir une séparation stricte entre banques de dépôt et banques de marché pour mettre un terme à la financiarisation de nos entreprises et cesser de renflouer les établissements financiers privés spéculant sur les marchés financiers.
  • Œuvrer à doter à nouveau la France d’un État stratège capable de favoriser de grandes réalisations comme Ariane ou Airbus, notamment grâce à une banque nationale de crédit public, représentant la volonté et l’intérêt des citoyens, afin de lancer une grande politique de réindustrialisation de notre pays par des investissements massifs dans la recherche et les industries stratégiques (nucléaire du futur, espace, économie de la mer, souveraineté digitale).
  • Appliquer les principes sociaux de 1946 en augmentant immédiatement le SMIC de 10 % pour lui faire atteindre 1 500 € nets, en revalorisant l’ensemble des minima sociaux, en abrogeant la réforme de l’assurance-chômage et en mettant en place progressivement une offre d’emploi universelle pour tous ceux qui peuvent travailler.
  • Mettre en place une agence ayant pour mission d’assurer que plus personne ne dorme dehors à la fin du quinquennat.
  • Remettre l’excellence au cœur de toutes les formations, courtes et longues, en refusant que l’université serve d’alibi pour occuper les jeunes sans emploi afin d’améliorer les statistiques.
  • Fusionner les complémentaires de santé avec la Sécurité sociale et mettre fin aux déserts médicaux en formant un maximum de futurs médecins et en créant des dispensaires partout où ils manquent.
  • Introduire une part significative de proportionnelle et assurer un recours plus fréquent aux référendums, notamment en permettant aux citoyens de proposer eux-mêmes un référendum d’initiative citoyenne (RIC).
  • Lutter sans merci contre la corruption et notamment contre la collusion d’intérêts public/privé par le pantouflage.
  • Renforcer la lutte contre les violences faites aux personnes, en particulier aux femmes et aux enfants.
  • Rétablir des services publics partout sur le territoire, en particulier outre-mer, y compris en prenant la place des collectivités défaillantes, comme pour la gestion de l’eau en Guadeloupe.
  • Mettre en place une agence en charge de planifier les travaux d’économies d’énergie dans tous les bâtiments, en récupérant si possible le financement avancé auprès des propriétaires.
  • Bâtir une politique agricole nationale favorisant une agriculture de qualité et respectueuse de l’environnement, protégée de la concurrence déloyale étrangère, y compris européenne, par des taxes aux frontières faisant payer le vrai coût des atteintes sociales et environnementales.
  • Reprendre le contrôle des frontières en révoquant les accords de Schengen, en encadrant très strictement le regroupement familial et en exigeant, pour toute coopération, une attitude loyale du pays d’origine, notamment en matière de laissez-passer consulaires.

Nos candidats déclarés

Liste mise à jour régulièrement. Cliquez sur les images pour télécharger les professions de foi.

Gérard Julien (suppléante Marie-Thérèse Blanca), 4ème circonscription de la Drôme (26)

Gérard Julien, 4ème circonscription de la Drôme

 
 

Jonathan Florit (suppléante Patricia Labansat), 6ème circonscription de Gironde (33)

Jonathan Florit (législatives 2022)

Télécharger sa déclaration de candidature
Page Facebook : https://www.facebook.com/Jonathan-Florit-Législatives-2022-104867785495099

Réunions publiques :

  • 5 mai à 19h à la salle du 11 Novembre (rue du 11 Novembre) au Taillan-Médoc
  • 18 mai à 19h sur internet
  • 9 juin à 18h à Saint-Jean-d’Illac (180 Place Charles de Gaulle).

Couverture de presse :

 

Julie Péréa (suppléant Carmelo Martelli), 4ème circonscription de l’Hérault (34)

Julie Péréa (législatives 2022).

Sa page Facebook : https://www.facebook.com/julie.perea.5

 
 

Jean-François Grilhault des Fontaines (suppléant Vincent Crousier), 1ère circonscription du Tarn et Garonne (82)

Jean- François Grilhault des Fontaines (législatives 2022)

Couverture de presse :

 
 

Étienne Dreyfus (suppléante Christiane Faure), 1ère circonscription de Vendée (85)

Etienne Dreyfus et Christiane Faure

Visitez le site de campagne locale en Vendée : laraisondupeuple85.com

 
 

Benoît Jamonneau (suppléante Stéphanie Guillet), 2ème circonscription de Vendée (85)

Benoît Jamonneau et Stéphanie Guillet (législatives 2022).

Télécharger sa déclaration de candidature
Réunion publique le 29 avril à la Roche sur Yon avec Virginie Fourquet et Jacques Cheminade

Visitez le site de campagne locale en Vendée : laraisondupeuple85.com

Couvertures de presse :

Virginie Fouquet (suppléant Daniel Guédon), 4ème circonscription de Vendée (85)

Virginie Fouquet et Daniel Guédon (législatives 2022).

Télécharger sa déclaration de candidature
Réunion publique le 29 avril à la Roche sur Yon avec Benoit Jamonneau et Jacques Cheminade

Visitez le site de campagne locale en Vendée : laraisondupeuple85.com

Couvertures de presse :

 

Benoît Odille (suppléante Chérine Sultan), 5ème circonscription de l’Essonne (91)

Benoît Odille (législatives 2022)

Télécharger sa déclaration de candidature
Ses vidéos : https://youtube.com/playlist?list=PLSE15CpyCqqoYCywI2U1XPtGZfRm9p69P
Twitter : @benoit_odille

LES PROPOSITIONS DU CANDIDAT (page dédiée)

 

Pierre Baronet (suppléante Adeline Calame), 6ème circonscription de l’Essonne (91

 
 

Arnold Voillemin (suppléant Arnaud Poëtte), 12ème circonscription de Seine Saint-Denis (93)

Arnold Voillemin (législatives 2022)

Télécharger sa déclaration de candidature

 
 

Hamada Salim, 2ème circonscription de Mayotte

Hamada Salim (législatives 2022)

 
 

Sébastien Périmony (suppléante Johanna Clerc), 9ème circonscription des français de l’étranger

Télécharger sa déclaration de candidature
https://perimony2022.fr
Twitter : @SebPerimony
Facebook : https://www.facebook.com/sebastien.perimony

Couvertures de presse :

 

Odile Mojon (suppléant : Christophe Laverne), 10ème circonscription des français de l’étranger

Odile Mojon-Cheminade et Christophe Laverne (législatives 2022)

Twitter : @OdileMojon
Facebook : https://www.facebook.com/odile.mojon

Couvertures de presse :

Ailleurs, votez pour les autres candidats de La Raison du Peuple !

Liste non exhaustive et mise à jour régulièrement :

  • Ain (2ème circonscription) : Colin Martet
  • Côte-d’Or (3ème circonscription) : Julien Collenne
  • Haute-Garonne (2ème circonscription) : Adeline Guibert et Bruce Laravine
  • Haute-Garonne (6ème circonscription) : Tristan Martin
  • Haute-Garonne (9ème circonscription) : Damien Colomina
  • Haute-Garonne (10ème circonscription) : Eric Schmitt
  • Isère (10ème circonscription) : Pierre Leviaux et Myriam Martin
  • Loire (3ème circonscription) : Alexandre Vidal
  • Lot (1ere circonscription) : Florent Stumm
  • Oise (4ème circonscription) : Loïc Landwerlin
  • Pas de Calais (11ème circonscription) : Gautier Weinmann
  • Haute-Savoie (2ème circonscription) : Damien Cornu et Paul Ducruet
  • Yvelines (5ème circonscription) : Diane Lagrange

 

Vous souhaitez aider ? Adhérer, faire un virement mensuel, participer à un stand militant ? Prenez contact avec nous.

Aidez-nous à financer ces législatives !

Don rapide

Participez à nos campagnes !

Même à distance, vous pouvez aider à faire connaître nos candidats.

En campagne pour les législatives : épisode 1, la Vendée !
14 mai
Actions
En campagne pour les législatives : épisode 1, la Vendée !
En campagne pour les législatives : épisode 2

Gironde : en avant avec Jonathan !
14 mai
Actions
En campagne pour les législatives : épisode 2
Gironde : en avant avec Jonathan !

En direct de la campagne :